Image 1
Syndicat, s'informer
Volailles de la Drôme

C’est en 1967 que le Syndicat de Défense du Pintadeau est créé ; ses préoccupations s’orientent tout naturellement vers l’ensemble de la filière avicole allant de l’éleveur reproducteur au consommateur.
Le Syndicat de Défense du Pintadeau de la Drôme a été crée le 23 mai 1967 pour notamment :

· assurer la gestion et la promotion du pintadeau de la Drôme,
· rechercher tous moyens susceptibles d’en améliorer la qualité,
· regrouper les opérateurs qui participent à son élaboration,
· défendre la marque et les intérêts professionnels, matériels et moraux des adhérents.

Aujourd'hui le syndicat regroupe :
1 Couvoir : Ets GALOR
1 Firmes d’aliment : UCAB à Crest 26
2 Abattoirs: Bernard Royal Dauphiné à Grane 26
CAPAG à chateuneuf de Galaure 26

Le mot du président

Jean-Louis Hilaire, éleveur et président du Syndicat de Défense du Pintadeau de la Drôme depuis 2001

Objectif: L'AOC
« Le risque qui pourrait subvenir si nous n’obtenons pas l’A.O.C. serait d’abandonner, par simplification de référencement, le Pintadeau de la Drôme ».
Jean-Louis Hilaire précise les enjeux commerciaux actuels ; « le pintadeau était alors à l’époque pratiquement le seul exclusif en Rhône Alpes, aujourd’hui les autres Labels rouges nous font concurrence ». La démultiplication des labels et la naissance permanente de nouveaux concurrents sont à prendre au sérieux.
Pour atteindre l' objectif principal, c’est-à-dire l’obtention de la reconnaissance A.O.C. pour le Pintadeau de la Drôme, « il faut que les éleveurs manifestent leur engagement volontaire vers une nouvelle démarche », pour une différenciation durable. Les abattoirs de Bernard Royal Dauphiné (secteurs de la distribution) et ceux de Capag (secteurs de la boucherie traditionnelle) sont déjà mobilisés.
Le lien au terroir entre le Pintadeau et la Drôme est, dorénavant, évident selon le président.

 

Accès professionnel
Veuillez saisir votre mot de passe: