Image 1
Les pintadeaux, la qualité drômoise
Volailles de la Drôme

Des pintadeaux, une histoire singulière

Le Pintadeau de la Drôme, qui est aujourd’hui indéniablement ancré dans ce riche terroir de caractère, est en réalité originaire de l’Afrique.
la légende dit qu'ils ont été introduits par le célèbre général carthaginois Hannibal lors de sa campagne contre Rome. Sans que cet épicurien s’en aperçoive, les volailles africaines se sont échappées des fourgons de son armée et se sont retrouvées sur les terres de Crest, au cœur de la Drôme. C’est donc, dès l’Antiquité, que le pintadeau est élevé dans notre département, dans des fermes dites de « polyculture ». Puis, la tradition n’a jamais cessé et a été reconnue le 2 décembre 1969 par l’ancêtre de l’IGP, l’Appellation d’Origine Garantie (AOG). Une notoriété importante a su rapidement s’imposer ; au XVIIIème siècle, la vente de pintades était l’une des plus élevée selon les registres de marchands.

Le Pintadeau de la Drôme est une jeune volaille, reconnaissable par sa tête bleutée, sa peau pigmentée, son plumage perlé gris-violet ainsi que des pattes noires.

Où trouver nos pintadeaux ?
Les pintadeaux sont commercialisés dans les rayons de la grande distribution, et chez les bouchers volailler du quart sud est de la France.

Pintadeaux de la Drôme
Durée d’élevage : 87 jours minimum et 100 jours maximum
Environnement : Parcours plein air sous forme de volière, à moins de 500 m d’altitude.
Alimentation : 100% végétale avec minéraux et vitamines avec pépins de raisins.
Certification : Label Rouge, Indication Géographique Protégée Drôme,
DLC maximum : 11 jours (sous film) et 13 jours (sous vide)
Présentation : en effilé et nu, en prêt à cuire, nu ou sur barquette sous film. Présentation en découpe sur barquette sous film ou sous atmosphère et en découpes «vrac ».
Une nourriture naturelle

La terre drômoise, de part une exposition au soleil importante et maîtrisée, est le berceau de la culture céréalière, permettant ainsi de nourrir nos pintadeaux avec ce qu’il y a de mieux.
Nous procédons à une alimentation 100% végétale et drômoise, accompagnée de minéraux et vitamines pour l’énergie et la santé de nos produits.
Le plaisir de nos pintadeaux se reflète dans vos assiettes !

Les céréales sont présentes à plus de 70% dans l’alimentation totale de nos pintadeaux, dont la majorité est le maïs, le blé et l’orge. Mais, ce qui fait la particularité de nos produits est l’ajout de pépins de raisins dès la 10ème semaine. Nos pintadeaux en sont friands, pour le plus grand plaisir de nos éleveurs et de nos consommateurs.
Cette caractéristique prouve notre attachement aux traditions ancestrales ; autrefois, les fermiers distribuaient à leurs volailles les marcs issus des pressoirs avec les pulpes de distillation.

Nous contrôlons en permanence les impacts de nos avancées pour le plus grand bien être de nos volailles et de nos consommateurs.

Cette viande, généreuse en sensations gustatives, fait partie des plus maigres et des plus pauvres en matières grasses !
Le ratio positif entre le bon et mauvais cholestérol, un apport non négligeable de vitamines B ainsi qu’un faible taux en acides gras saturés confèrent au Pintadeau de la Drôme des avantages nutritionnels considérables.

Protéines

Lipides

Glucides

Energie

Pintadeau de la Drôme éviscéré

23,7 g

0,9 g

1,4 g

108 Kcal 

459 Kj


Une qualité certifiée


Le Pintadeau de la Drôme jouit de deux signes distinctifs de qualité : le Label Rouge et l’Indication Géographique Protégée. Par ailleurs, l’organisme indépendant Bureau Veritas Certification est également en charge de contrôler l'application du cahier des charges de nos pintadeaux.
Devenu une marque à part entière intitulée « Pintadeaux de la Drôme », ce produit d’exception prouve fièrement sa richesse envers « la tradition et le terroir ». Une différenciation et une notoriété qui sont aujourd’hui bien ancrées au sein du marché, suite à une remarquable histoire.
Sa commercialisation grandissante depuis, notamment, le XIXème siècle a permis son développement conduisant à sa première gratification le 2 décembre 1969 : le pintadeau obtient l’A.O.G. (l’Appellation d’Origine Garantie) et devient alors « Pintadeau de la Drôme ». Un scellé métallique numéroté était obligatoirement apposé sur le pintadeau, ce qui permettait de certifier son origine de sa naissance à sa consommation. Il s’agissait alors, à cette époque, de la seule volaille, au sein du marché français, à avoir une appellation d'Origine Garantie.

Le Pintadeau de la Drôme, fruit du savoir-faire et de la tradition drômoise, a perdu cette certification lors de la mise en place des normes européennes. L’A.O.G. n’est alors plus reconnu en Europe et perd, aux yeux des consommateurs, de son prestige.

Mais, il aura fallu attendre 1999 pour que la qualité supérieure de nos produits soit reconnue par le Label Rouge puis, récemment, le 11 mai 2010, avec l’obtention de l’Indication Géographique Protégée.
Le Label Rouge : l’assurance indispensable de la qualité.

Cette certification, connue et reconnue dans le marché agro-alimentaire actuel, met en œuvre un cahier des charges rigoureux, homologué par les pouvoirs publics français, dans lequel notre activité répond à des exigences logiques :
Un choix d’espèces à croissance lente et d’une qualité de chair remarquée ;
Un élevage durant au moins 87 jours
Un environnement en plein air comptant sous forme de volières avec perchoirs, et une faible densité dans les bâtiments ;
Une alimentation riche en céréales ;
Des précautions d’hygiène pour toute prévention sanitaire ;
Des pintadeaux identifiés individuellement par un numéro, présent sur l’étiquette.
Tout ceci contribue à vous proposer des volailles de haute qualité spécifiée par une chair tendre et goûteuse mais pauvre en graisse.
Régulièrement, des tests organoleptiques sont réalisés auprès d’un jury expert et d’un panel de consommateur afin de vérifier la force gustative et qualitative du produit labellisé.
L’Indication Géographique Protégée : la valorisation européenne de notre terroir.

La dénomination IGP désigne les produits agricoles et les denrées alimentaires étroitement liés à une zone géographique, dans laquelle se déroule au moins leur production, leur transformation ou leur élaboration.
Les Pintadeaux de la Drôme sont élevés, abattus, transformés, et distribués par des entreprises drômoises uniquement. L’attachement à notre terroir est entier ; nous le prouvons à travers la totalité des activités contribuant à la vie de la filière avicole. De part cette aire géographique strictement délimitée, il s’agit d’un pas de plus vers la valorisation des origines et de la tradition !
Pour notre président, Jean-Louis Hilaire, « l’IGP est un plus pour la production, un atout pour être reconnu ».
Ainsi, 256 communes du département de la Drôme sont habilitées pour l’élevage du Pintadeau de la Drôme. Des conditions sont requises pour que l’élevage de ce dernier soit permis : par exemple, l’altitude moyenne des aires géographiques qui doit être inférieure à 500 mètres.

Pintadeau de la Drôme
Label Rouge
Pret à cuire
Pintadeau fermier de la Drôme
Label Rouge
Elevé en plein air